Europe Google

La commission européenne lance une procédure contre Google

La commission européenne a récemment adressé une “communication des griefs” à Google, papier dans lequel cette dernière a dressé la liste des reproches qu’elle avait à lui faire. Parmis cette liste, les reproches principaux sont le monopole sectoriel, les barrières à l’entrée du marché, les distorsions de concurrence ou encore la répartition arbitraire de l’offre.

Margarethe Vestager annoncait “Je crains que l’entreprise n’ait injustement avantagé son propre service de comparaison de prix, en violation des règles de l’UE en matière d’ententes et d’abus de position dominante…”

Google a deux mois pour preparer sa réponse. Deux possibilités s’offrent à l’entreprise; soit elle arrive à démontrer l’objectivité de ses agissements, soit elle fait des concessions satisfaisantes pour la commission. Dans la mesure où ces derniers n’arrivent pas à trouver d’arrangement, Google encoure une amende pouvant aller jusqu’à 10% de son chiffre d’affaires.