philippeserra-dreams

Philippe Serra a testé Dreams

Philippe Serra nous parle d’un jeu aussi déroutant que fascinant – Dreams

Media Molecule a profité de la Paris Games Week pour dévoiler un peu plus son nouveau projet, Dreams. Un titre exclusif à la PS4 qui s’annonce aussi déroutant que fascinant.

Un véritable ovni dans le monde des jeux vidéo.

Après le succès des Little Big Planet, le studio Media Molecule proposera l’année prochaine un jeu qui laisse encore perplexe Philippe Serra, tant au niveau du concept que des possibilités – apparemment phénoménales – de ce titre. De fait, Dreams est présenté par ses développeurs comme une « machine à rêve ». De fait, le joueur évolue dans un univers imaginaire, sans aucune loi de la physique, ni même véritable cohérence – autre que celle qui lui sera donnée par le gamer au travers de son avatar. Ce dernier – volant, bien entendu … – est en capacité de contrôler non seulement de nombreux items et objets divers dans le jeu, mais également d’autres personnages, dans le but de compléter des puzzles. Philippe Serra constate une réelle inventivité de la part des concepteurs de Dreams pour que les gamers soient incités constamment à utiliser leur imagination, et puissent ainsi faire évoluer à chaque instant le monde où ils évoluent. Plus concrètement, l’objectif est de collecter des objets, parfois très bien cachés, avant de les poser à un autre endroit pour pouvoir passer au niveau supérieur.

Pour l’heure, seule une vidéo de présentation a été dévoilée à quelques spécialistes – dont, bien entendu, Philippe Serra. Il lui est donc difficile de juger du gameplay de façon approfondie, mais une chose lui apparait d’ores et déjà certaine : avec Dreams, attendez-vous à découvrir le sens du mot « fantasmagorique ». De surcroît, la liberté offerte paraît quasi-illimité, ce qui présente l’avantage considérable qu’aucune partie ne ressemblera à la précédente ou la suivante. Enfin, Philippe Serra ajoute que certaines scènes s’avèrent tellement irréalistes qu’elles pourraient faire passer certains de vos propres rêves les plus originaux pour des événements tout à fait classiques …




Un potentiel incroyable … qui laisse rêveur.

Pour l’heure, Dreams est loin d’avoir révélé toutes ses possibilités, mais Philippe Serra a appris que l’aventure précédemment décrite – la collecte d’objets pour avancer dans le jeu – n’est qu’une petite partie de l’expérience qui sera proposée aux gamers. En effet, ceux-ci pourront également mettre en place, élément par élément, personnage par personnage, leurs propres mondes. Ils donneront ainsi naissance, en quelque sorte, à leurs « propres rêves » sur PS4 – qui pourront ensuite être partagés avec les autres joueurs en ligne. Pour Philippe Serra, l’attrait de tous les gamers appréciant le « bac à sable » pour ce titre ne fait donc aucun doute. En tout état de cause, les outils de création à disposition du joueur sont dérivés de ceux ayant servi aux créateurs de Little Big Planet, et font partie des plus performants qui existent à l’heure actuelle. Ils sont en outre utilisables aussi bien au travers de la manette de jeu que via le PS Move de la PlayStation 4. 

Après que Philippe Serra ait vu les concepteurs de Dreams créer devant lui un personnage de toute pièce, à partir d’une palette incroyablement large de contenus, il n’a qu’une hâte : tester par lui-même ce jeu, pour nous donner une idée plus précise de son potentiel. Un autre élément crucial pour le succès de Dreams résidera dans sa facilité d’utilisation, car si celle-ci lui fait défaut, et malgré les formidables qualités intrinsèques promises, ce jeu restera réservé à une certaine élite de gamers. De l’aisance de sa prise en mains dépend donc fortement ses futurs volumes de vente. Quoi qu’il en soit, soulignons enfin que Dreams sera compatible avec le casque de réalité virtuelle PlayStation VR, pour une expérience encore plus en immersion dans le royaume doucement dingue des rêves.

Il ne reste plus qu’à attendre l’année prochaine, avec a minima la sortie de la bêta, pour en savoir plus, et nous pouvons compter sur Philippe Serra pour nous tenir informés de toute nouvelle d’importance sur Dreams.